Le lac de Gérardmer vue du bord de l’eau avec les montagnes en arrière plan
Petit lac dans une nature préservée entouré de sapins et de montagnes
Lac sauvage de taille moyenne au bord de l’eau
Petit lac gelé au milieu des montagnes vosgiennes

La vallée des Lacs du massif vosgiens

  1. Auberge de Liézey
  2. > Le Blog de Liézey
  3. > Découvrir la région
  4. > Sites naturels
  5. > La vallée des Lacs

Formation de la vallée des lacs

Au cours du Quaternaire, le massif vosgien a connu des glaciations successives, mais c’est pendant la dernière phase, celle de la glaciation de Würm (80 000 à 10 000 ans av. J.-C. environ) que sont nés les trois lacs :

  1. le premier, le lac de Retournemer est un lac de cirque glaciaire, il est le résultat d’un surcreusement glaciaire sur zone schisteuse plus tendre à l’ouest du granit des crêtes, le barrage est un surélèvement en granit du Valtin qui caractérise le soubassement des environs (prairies, forêts) du lac suivant ;
  2. le deuxième, le lac de Longemer barré par des moraines occupe un bassin creusé dans un lieu d’écoulement de l’ancien glacier ;
  3. le troisième, le lac de Gérardmer est retenu par une moraine terminale, en réalité un amas de matériaux glaciaires et fluviales remaniés, notamment par des effondrements de dépôts morainiques latéraux, bloquant définitivement la vallée naturelle qui est celle du Tholy vers l’aval. Son émissaire, la Jamagne, passe par l’amont de cette vallée.

Lac de Gérardmer

Le lac de Gérardmer vue du bord de l’eau avec les montagnes en arrière plan

Dans l’esprit montagnard, la visite ou le pèlerinage au lac consistait à en faire le tour. Il est dénommé simplement le lac, mais les locuteurs gallo-romains comme les anciens habitants au Moyen Âge ont employé aussi mer qui indique par élusion l’étendue d’eau remarquable et sacrée. Ils ont même tacitement précisé après le XIVe siècle qu’il s’agissait de la mer de (saint) Gérard, un des saints patrons de leur église.
Si vous venez au lac, lisez notre article : Que faire au lac de Gérardmer ?

Lac de Longemer

Le Lac de Longemer "miroir aux 1000 reflets", est un lac naturel d’origine glaciaire
alangui au pied du massif de la montagne vosgienne (76ha de surface) qui offre une luminosité changeante.

Lac sauvage de taille moyenne au bord de l’eau

D’une taille de 1950 mètres de long et 550 mètres de large, il atteint 33 mètres de profondeur à certains endroits.
Site naturel classé, Longemer conserve un aspect plus "sauvage".
Paradis des pêcheurs, on peut également y profiter de la promenade pédestre, de
la baignade (non surveillée), de la location de bateaux à pédales.
Très préservé et situé dans un site classé, il est l’un des trois plans d’eau de la
Vallée des Lacs.
Un sentier pédestre balisé permet de parcourir le tour du lac en 1h environ

Lac de Retournemer

Niché dans un cirque glaciaire au pied du Hohneck et sous le Falimont, c’est le plus petit des 3 lacs. Il est privé mais la promenade autour est autorisé.
Il mesure jusqu’à 320 mètres de long, 250 mètres de large et peut atteindre 11 mètres de profondeur.

Petit lac gelé au milieu des montagnes vosgiennes

Le lac de Retournemer est traversé par la Vologne et correspond, dans les plus
vieilles histoires paysannes souvent adoucies par la modernité, à l’équivalent d’un
premier lac d’Ertha légendaire.
La vie paysanne était bien présente à tous les étages végétatif, sur les bords du lac
avec la ferme et l’exploitation de la tourbe riveraine, sur les versants porteurs de bois exploitées en hiver, sur les chaumes accueillant en estive des troupeaux de bovidés vosgiens.

Lac de Blanchemer

Petit lac dans une nature préservée entouré de sapins et de montagnes

Situé à 984 mètres sur la commune de La Bresse dans les Vosges à proximité des pistes de ski du Grand Artimont au fond de la vallée de Vologne, le lac de Blanchemer est un cirque glaciaire appuyé sur une moraine.
De la tourbe forme des radeaux flottants de sphaignes, flore que l’on retrouve aussi au col des Feignes et à l’étang de Machais.