La Ferme de Liézey - Cuisine d'hier et d'aujourd'hui

03 29 63 09 51

Nous contacter
Ouvrir le menu

Gérardmer

  1. Accueil du Blog
  2. > Tourisme dans les Vosges
  3. > Villes et villages
  4. > Gérardmer

Ville principale de la région, Gérardmer, à 7 km de notre restaurant et de notre hôtel, constitue une richesse pour les touristes venue de toute la France et ailleurs.

Quel plaisir de passer ses vacances à Gérardmer ! Au cœur de l’une des plus grandes sapinières de France, de nombreuses activités vous sont proposées tout au long de l’année. Hommes, femmes ou enfants de tout âge trouveront leur bonheur à coup sûr pour profiter de la région et se fabriquer de beaux souvenirs.

Source : Gérardmer Tourisme

Agenda des activités, animations et manifestations

Au fil de l’eau

Quand le soleil brille et que les températures grimpent, rien ne vaut la fraîcheur de l’eau. Au bord du lac, allongez-vous sur une plage de sable fin pour un moment de farniente bien mérité. Si vous souhaitez nager, dirigez-vous plutôt vers l’Union Nautique car la baignade y est autorisé et surveillée.

Les adeptes de sensations préféreront peut-être descendre une rivière en canoë, se laisser porter par le vent sur une planche à voile, découvrir les joies de l’aviron ou du dragon-bost…ou même explorer les profondeurs du lac accompagnés de plongeurs professionnels.

Les vacanciers plus calmes opteront pour un tour de pédalo en famille, ou partiront naviguer tranquillement sur les flots, le temps d’une croisière à bord d’un superbe bateau
Enfin, sachez qu’il est possible de pêcher dans les lacs de Gérardmer et Longemer ainsi que dans les ruisseaux avoisinants, tous les jours pendant la période légale d’ouverture. Ici, les pécheurs sont ravis : classé en 1er catégorie, le domaine piscicole de la Vallée des Lacs regorge de truites, brochets, carpes, tanches, chevennes, perches et gardons.

De belles ballades & randonnées

Entre chemins de grandes randonnée, ballade familiales ou sportives, et sentiers de découverte, ce sont en tout plus de 350km de sentiers balisés qui sont entretenus par l’Office de Tourisme et le Club Vosgien.

Voilà qui offre de multiples possibilités de randonnées, pour découvrir à pied, à vélo ou même cheval, les paysages verdoyants de la Vallée des Lacs. Si vous souhaitez être accompagné, vous pouvez faire appel à un guide professionnel.
Sur le site internet de l’Office de Tourisme, il est également possible de télécharger différents parcours pédestres ou tours de VTT sur votre GPS, de durées et de niveaux de difficulté variables.

Nous vous proposons également quelques randonnées sur notre blog

Des excursions grandeur nature

L’Office de Tourisme Intercommunal de Gérardmer vous propose deux itinéraires de découverte à faire en voiture : « Le circuit de la Route de Crêtes – Hohneck – Grand Ballon » (140km) et « Le circuit Haut-Koenigsbourg – Route des Vins – Vallée de la Haute-Meurthe » (150km). Des aventures hors du commun vous attendent en chemin !

Le sentier des chatouilles

Enlevez vos chaussures et partez pour une superbe balade d’environ 1km, sur le sol naturel de la forêt !
En chemin, vous passerez sur des matériaux variés : sables, gravier, pierres, dalles, bois, écorces ou encore cônes de sapin… sensations garanties !
Le site du « cirque sauvage », sur lequel vous évoluez, est une ancienne carrière de granit d’où proviennent la plupart des pavés de la ville de Paris. Creusée sans moyen mécanique, elle offre de nombreux points de vue et dévoile sous vos yeux de magnifiques paysages. Ce lieu d’une richesse incomparable offre naturellement de multiples sensations. Découvrez la fraicheur du granit de la carrière et la sensation étonnante que procure la tourbe boueuse, plongez vos pieds dans l’eau… Ca mouille, ça gratouille, ça chatouille !

Pour votre confort, vous pouvez ranger vos chaussures dans un espace dédié et rincer vos pieds à l’aide de douchettes à la fin de votre promenade. Une belle idée de sortie à faire en famille ou entre amis.

Ambiances de marchés

En juillet et en août, ne manquez pas le marché des artisans de Gérardmer. Sur la place du Vieux-Gérardmé (devant l’église), les jeudis et samedis de 9h à 12h, vous pourrez découvrir les savoir-faire de nombreux artisans locaux.
De l’autre côté de l’église, sur la place du 8 mai, le marché bihebdomadaire se tiendra comme le reste de l’année les jeudis et samedis matin, de 8h30 à 12h30. De quoi s’approvisionner en bons produits du terroir, en découvrant des goûts et des senteurs que l’on ne trouve nulle part ailleurs.

Festivités d’été

Les 13 et 14 juillet, à l’occasion de la Fête Nationale, de nombreuses animations seront organisés à Gérardmer. Le 13/07, de 19h30 à 21h30, le Grand Prix cycliste se déroulera au centre-ville. Une retraite aux flambeaux est également prévue, à 21h devant la mairie, suivie des traditionnels Feux de la Saint-Jean et d’un bal populaire au bord du lac (à22h, quai du Locle).

Vue du ciel tout noir avec un feu d'artifice bleu (...)

Le 14/07 sera placé sous le signe de la musique. A 16h, vous pourrez assister à un concert gratuit quai du Locle, tandis qu’à 16h30 un concert « Intégrale des trios pour pianos et cordes de Haydn » se tiendra à l’église de Kichompré. Puis un concert de rock sera donné à 21h30 au Bar le Grattoir. Les feux d’artifice sur le lac commenceront vers 22h30.
Le 14 août, un spectacle pyrosymphonique vous attend à Gérardmer : un sons et lumières sur le lac, qui promet d’être grandiose. La représentation débutera à 22h. Auparavant, une féerie lumineuse fera patienter les spectateurs.

Situé à moins de 10 minutes de l’Auberge de Liézey, Gérardmer foisonne d’activités et de lieux culturels, visiter le site du tourisme de Gérardmer

L’histoire de Gérardmer

La Ville de Gérardmer a été fondée au XIIIème siècle.
Avant cette période, la contrée était sauvage. Les moines des abbayes de Saint-Dié la décrivent alors comme « une région impénétrable du fait de ses forêts et dangereuse de par les animaux qui la peuplent : loups, ours, ... »

Les Vosges sont riches de légendes

L’une d’elles raconte que l’empereur Charlemagne serait venu chasser le loup et le cerf dans les forêts Gérômoises et pêcher dans le lac de Longe- mer.
Le long de la Vologne, on retrouve la pierre de Charlemagne où il se serait reposer .

Une autre légende raconte que l’empereur aurait pêché à Longemer un brochet si majestueux qu’il l’aurait remis à l’eau non sans l’avoir muni de clochettes d’or . A ce jour, les pêcheurs cherchent toujours à prendre ce fameux poisson...

La tradition populaire attribue la fondation de la ville de Gérardmer à Gérard de Châtenois, dit Gérard d’Alsace duc de Lorraine de 1048 à 1070 . Il aurait établi sur les bords de la Jamagne une tour (relais de chasse ou tour de défense ?) vers 1056, d’où le nom de Gérardmer (prononcez mé, de meix, « champ » en langue d’oïl et de Gérard : le jardin de Gérard).

Gérardmer connut très tôt un engouement « touristique ».
De même qu’à Xonrupt, commune créée en 1919, avec son lac, Longemer (prononcez « mère »), signifie la « Longue mer » comme son autre lac, Retournemer (prononcez toujours « mère ») signifie ‘Retourne de la mer’, fut longtemps, avant l’ouverture des routes , « le lac d’où l’on revient sur ses pas », faute de pouvoir franchir les montagnes...

Dès le XVIIème siècle, les ducs de Lorraine et les chanoinesses de Remiremont viennent se reposer à Gérardmer . C’est cependant au XIXème siècle que les rives du lac commencent à s’aménager avec les hôtels et les villas, propriétés de riches industriels et de notables. En 1958, la station de ski de La Mauselaine à Gérardmer est ouverte sur trois pistes ; elle en compte aujourd’hui 21 sur 40 km, équipées de 70 canons à neiges, avec 2 télésièges, 12 téléskis, pour un débit de 18000 personnes/heure.
A proximité, en 1966 est créé une autre grande station de ski, à la Bresse, très connue aussi et qui comporte aujourd’hui 17 remontées mécaniques dont 6 télésièges, sur 21 km équipées de 282 canons à neige, avec une altitude maximum de 1350m.

Histoire du nom

Gérard d’Alsace fût le 1er bâtisseur du château de Nancy qui fut très agrandi ensuite.

Il avait choisi une reculée dans les Vosges pour y construire son pavillon de chasse.
Du patois « Meix » qui signifie un champ, une propriété, ce qui donna le nom de Gérardmer prononcé « gérardmé » et non « gérardmère » soit la « meix » de Gérardmer.

Cette version est contesté par certains historiens.

Longemer et Retournemer se prononce « longemère » et « retournemère ». Dans ce cas, l’origine de cette prononciation correspondait au fait qu’on longeant la mer et qu’en arrivant au fond de cette vallée glacière en cul de sac, il y avait un lac près duquel on retournait d’où l’on venait, d’où son nom Retournemer « retournemère ».

Comme Blanchemer, un lac un peu plus en altitude porte son nom du fait qu’il restait longtemps gelé et enneigé. Là encore, on prononce « blanchemère »

Découvrez ce diaporama sur la vie dans les Vosges autrefois


Villes et villages vosgiens


Retour à la liste

Haut de page