La Ferme de Liézey - Cuisine d'hier et d'aujourd'hui

03 29 63 09 51

Nous contacter
Ouvrir le menu

Mirecourt : capitale de la lutherie

  1. Accueil du Blog
  2. > Tourisme dans les Vosges
  3. > Villes et villages
  4. > Mirecourt : capitale de la lutherie

Dès la fin du 16ième siècle, les Ducs de Lorraine introduisent le savoir-faire des artisans italiens dans la fabrication des violons. Les archives de la ville font d’ailleurs état de « façonneurs de violons » en 1606. Mais le véritable essor survient au 18ième siècle, tandis que la duchesse de Lorraine Elisabeth-Charlotte fait de la lutherie un métier à part entière, régie par un code de transmission, une police et un mode de commercialisation. A l’époque comme de nos jours, la renommée de la ville s’étend bien au-delà des frontières. Mirecourt assure volontiers avoir formé les plus grands luthiers et archetiers français.

Capitale de la lutherie

La lutherie est encore bien présente dans la ville de la cité, même si l’activité n’est plus comparable à celle d’antan. Les instruments à cordes sont toujours produits dans les ateliers de la ville. Le lycée Jean Baptiste Vuillaume, du nom d’un éminent luthier mirecurtien du 19ième siècle, accueille l’école de lutherie qui forme les artisans de demain.

Pour retracer l’histoire de ce savoir-faire séculaire, la ville de Mirecourt abrite le musée de la lutherie, crée en 1973, à l’initiative du groupement des luthiers et d’archetier d’art de France. Il retrace en ces murs trois siècles de facture des instruments à corde. A travers les allées, vous pourrez vous plonger dans l’univers des artisans, dont l’imagination sans limite permet de donner vie à ce matériau noble qu’est le bois. Violon, guitare, mandoline, alto ou contrebasse, nombreuses sont les pièces d’exception qui parsèment les vitrines.

Haut lieu de musique mécanique

Mais Mirecourt est également connu pour sa fabrication d’orgues et de piano mécaniques. Une activité certes moins connue mais tout aussi honorable, pratiqué dans la cité depuis deux siècles. La maison de la musique mécanique, situé rue Chanzy, permet de découvrir ce savoir-faire unique. Un véritable voyage dans le temps qui projette le visiteur en plein cœur de la lutherie et des manufactures de renom.

De sa longue histoire, Mirecourt, conserve des traces architecturales qui font de la commune un lieu béni des promenades en centre-ville. On n’y manquera pas ni la vieille église commencée en 1303 qui bénéficie d’un magnifique clocher-porte et d’un intéressant intérieur gothique, ni la pittoresque conception à étage sur arcade des « Halles », ni la joie chapelle de la Oultre, ni la maison natale de Saint Pierre Fourier.

Autres pistes de découvertes sur www.ot-mirecourt.fr


Villes et villages vosgiens


Retour à la liste

Haut de page