La Ferme de Liézey - Cuisine d'hier et d'aujourd'hui

03 29 63 09 51

Nous contacter
Ouvrir le menu

Les cheveux dans le vent

  1. Accueil du Blog
  2. > Tourisme dans les Vosges
  3. > Curiosités des Vosges
  4. > Les cheveux dans le vent

Les férus d’altitude peuvent consacrer leur temps de loisir à la pratique du parapente. Plusieurs écoles agréées par la fédération française de vol libre parsèment le massif vosgien, notamment à La Bresse ou Gérardmer. Sous la coupe de moniteurs professionnels et diplômés, novices comme confirmés peuvent d’élancer dans le vide, à mi-chemin entre le ciel et la terre en contre bas. Plus intensifs, les stages d’initiation ou de perfectionnement proposé par les écoles durent en moyenne quatre à cinq jours, et donnent une idée plus détaillée de ce qu’est réellement la pratique de ce sport extrême.

Vitesse et sensation

A La Bresse toujours, la station de ski ne perd jamais de son attrait, même une fois les dernières neiges disparues. Les amateurs de vitesse pourront s’essayer à une expérience originale : la « schlitte moutain ». Inspirée des manèges à sensation, cette luge « nouvelle génération » montée sur rails distille les plaisirs : boucles de 900 mètres, virages relevés, vagues, sauts, vrilles à 340dégrés. Une vraie montée d’adrénaline accessible dès le plus jeune âge.
Au col de la Schlucht, le principe reste le même mais la méthode diffère un peu. Il s’agit toujours de luge d’été, mais cette fois, on oublie les rails. Elles sont remplacées par une piste semblable à un demi-cylindre. Munis d’un frein manuel, les bolides permettent de s’adapter à la témérité de chaque conducteur. As du volant ou pilotes plus prudents, tous peuvent s’essayer à ce modèle de luge d’été, toutefois inaccessible en cas de pluie.

Faire le grand saut

Plusieurs possibilités s’offre aux audacieux qui désirent s’initié aux plaisirs de la chute libre. Dans la forêt de Darney, le viaduc de Claudon trône majestueusement à une hauteur de 43 mètres. Depuis son sommet, il est possible de se jeter dans le vide et de s’essayer aux empotions vertigineuses du saut à l’élastiques. Même possibilité à La Bresse, où le plongeon s’effectue au-dessus des flots houleux de la Moselotte. Toujours dans la cité bressaude, au sein du complexe Bol d’Air, le « Big air Jump » propose purement et simplement d’abandonner l’élastique, et de sauter droit sur un coussin d’air placé à cinq ou sept mètres en contrebas. AU même endroit, il est aussi possible de dévaler une vallée de La Bresse à plus de 100km/h, le long d’une tyrolienne, grâce au Fantasticable.

Affronter les torrents

Ceux qui préfèrent se mesurer à la force des torrents ne seront pas en reste. Les flots de montagne sont particulièrement recommander au férus de canyoning ou de rafting, qui peuvent tous deux se pratiquer dans les Hautes-Vosges, à La Bresse ou à Gérardmer. Les rivières du département sont également prisées pour le kayak, notamment la Moselle et son affluent spinalien qui regorge de kayakistes novices ou expérimentés.

Dans les airs, sur terre ou dans l’eau, les sports extrêmes pimenteront votre séjour, quel que soit la formules envisagée.


Curiosités et centres d’interêt


Retour à la liste

Haut de page